Rechercher
  • Lucie Malouin, B.Sc, CTC

Un c'est bien, mais est-ce que deux (ou trois) chiens c'est mieux ?

Mis à jour : 17 déc. 2018

Première publication le 31 août 2017 par FIDÈLE CANIN, révisé décembre 2018.


Vous appréciez votre vie avec votre ami canin et vous vous demandez si vous ne pourriez pas multiplier ce bonheur en adoptant un autre chien ? Passer à deux chiens (ou trois, si vous en avez déjà deux) peut s'avérer être une toute autre expérience.  C'est une décision importante, qui ne devrait pas être prise à la légère, car lorsque l'on décide d'agrandir la famille, on fait en quelque sorte une promesse au nouveau chien. Voici quelques points à considérer afin de vous aider à naviguer dans cette décision.




Les points positifs

•   Tenir compagnie au chien actuel : jouer ensemble, dormir, socialiser. Plus de stimulation physique et mentale.

•   Bien que le chien ne soit pas un animal de meute, il est un animal sociable et apprécie (généralement) la compagnie des siens, naturellement.

•   N'est-il pas divertissant de regarder des chiens jouer ensemble. Et parfois, on dirait qu'ils semblent nous dire "Êtes-vous prêts ? Regardez-nous, on joue!" comme s'ils voulaient des spectateurs pour leurs prouesses.

•   Double d'affection et de plaisir pour les humains. Double de bisous, double de caresses, double de présence canine au foyer.

•   La vie n'est jamais ennuyeuse avec deux chiens. L'un ou l'autre, ou les deux, seront toujours prêts à partir à l'aventure : marche dans le bois, jogging, aller à un cours d'obéissance ou une séance d'agilité, avoir des accompagnateurs en voiture pour aller faire les commissions… etc.

•   Un chien différent pourrait combler d'autres besoins. Par exemple, un humain pourrait être adepte de "freestyle" et d'agilité mais le chien existant n'excelle qu'en agilité. Faire l'acquisition d'un autre chien afin de pratiquer le "freestyle" pourrait combler ce besoin. Car ni les chiens, ni les humains, ne peuvent exceller en tout !

•   Pour une personne qui a un chien réactif, un deuxième chien pourrait combler le besoin de pouvoir faire certaines activités ou sorties qui sont impossibles avec le chien existant.

•   Réduction du sentiment de culpabilité. Partir travailler 8 ou 9 heures par jour et laisser son chien seul peut être un aspect difficile pour certains. Adopter un deuxième chien est non seulement un geste admirable mais cela permet également de diminuer le sentiment de culpabilité de l'humain car les deux chiens peuvent désormais se tenir compagnie en son absence.

•   Les trois quarts du temps, l'ajout d'un chien se fait sans problèmes majeurs. (Ce chiffre n'a rien de scientifique). Des chiens qui s'apprécient et s'entendent bien, cela est vraiment la situation idéale.



Les points négatifs

•   Le principal problème, et *le point le plus important de ce texte*, survient lorsque les chiens sont incompatibles de caractère/personnalité. Parfois, il est possible d'instaurer une gestion de l'environnement qui permettra aux chiens de vivre en paix et se tolérer. Mais certains problèmes d'incompatibilité qui mènent à des querelles, voire des batailles, peuvent être impossibles à régler. Il faudra alors avoir un plan B.

•   Double de responsabilités financières : nourriture, frais vétérinaires, équipements et jouets. Pour les chiens de grande race, considérez l'espace dans les aires de vie, la voiture …etc.

•   Double de temps d'entraînement, car un chien s'entraîne généralement individuellement.

•   Double de soins : couper les griffes, laver les oreilles, donner un bain… etc. J'avoue que ce point pourrait aussi bien se retrouver dans les positifs pour certains d'entre nous !

•   De croire qu'un chien bien éduqué va entraîner le nouveau serait illusoire. Les chiens peuvent apprendre par facilitation sociale, qui est en quelque sorte une façon de "copier" l'autre chien, mais ce sont généralement les problèmes de comportement qui sont dupliqués. Par exemple : aboiements inopportuns, comportements indésirables reliés à la surexcitation, destruction... etc.

•   Impossibilité d'amener tous les chiens à certains endroits, comme en visite chez des amis ou famille.

•   Pour les maniaques du ménage, vous constaterez que huit pattes salissent plus que quatre. Et si vous optez pour des races à lèvres pendantes, comme ma Cane Corso dont les babines dégouttent sur un rayon de 10 pieds autour de son bol d'eau lorsqu'elle boit (et oui, c'est plusieurs fois par jour !), alors vous trouverez que la maison se salit deux fois plus rapidement. Considérez la fourrure en période de mue aussi. Pour plusieurs d'entre nous c'est un détail, mais je crois important de le mentionner.

•   Des conflits pourraient survenir : à l'heure des repas, près de la porte de sortie, à l'heure où les humains s'installent pour relaxer, lors du jeu, lorsque l'humain revient à la maison après le travail, à l'heure du coucher. La plupart du temps, ce sont des problèmes de surexcitation ou de protection des ressources et cela peut être modifié avec un bon plan d'entraînement. Plus rarement, il peut s'agir de dominance sociale ou encore de problème de santé sous-jacent. S'il vous arrivait d'observer des conflits entre chiens à ces moments, ou à tout autre moment, consultez votre vétérinaire ou votre éducateur en comportement canin avant que la situation ne dégénère.



Recommandations

•    Certaines personnes tombent en amour avec une race et veulent un autre chien de la même race. Ceci pourrait être un piège car un chien naît comme il est, et même si vous faites l'acquisition d'un chien de même race, il est possible que l'individu ait une personnalité bien différente du chien existant. Il faut éviter de comparer.

•    Choisir un chien du sexe opposé est généralement recommandé. Cela ne veut pas dire que deux mâles ou deux femelles ne peuvent pas cohabiter en harmonie, mais vous mettez les chances de votre côté. Il pourrait être sage d'en faire stériliser un, sinon les deux, pour des raisons évidentes.

•    Renseignez-vous sur la race du nouveau chien que vous désirez adopter : quelles sont les caractéristiques pour lesquelles cette race fut créée ? Est-ce compatible avec le chien existant ?

•    Des chiens trop similaires pourraient entrer en compétition pour les mêmes ressources. La plupart des chiens sont compétitifs, c'est inscrit dans leur ADN ! Il est donc recommandé de tenter de trouver un compagnon canin complémentaire, plutôt que similaire.

•    Il est fortement déconseillé d'adopter deux chiens d'une même portée et ce, pour plusieurs raisons.

•    Chacun des chiens devrait avoir du temps seul, occasionnellement. Chacun des chiens devrait aussi passer du temps seul avec son humain afin d'établir et maintenir ce lien de confiance si précieux.

•    Considérez l'âge, l'état de santé physique et mental, ainsi que la taille du chien existant et du chien adopté. L'idéal est d'avoir une différence d'âge, mais pas trop grande. Une trop grande différence de taille pourrait causer problème pour un chien n'ayant pas été adéquatement socialisé aux chiens de tailles différentes. Un chien malade pourrait être victime d'intimidation, voire d'agression, par le ou les autres chiens.

•    Plus vous avez de chiens dans votre famille, plus vous devez faire preuve de leadership. Cela signifie que vous devez instaurer des règles claires et que tous les humains de la maisonnée doivent les suivre de façon cohérente, sans exception. Vous devez traiter les chiens de la même façon, en leur accordant les mêmes droits et privilèges. Avec de la constance, les chiens savent ce qui est permis et savent aussi qu'ils peuvent avoir confiance en vous. Après tout, les chiens sont rassurés lorsque les directives sont claires et qu'ils savent à quoi s'en tenir.

•    Ma dernière recommandation est bien vague mais combien importante : fiez-vous à votre instinct ! Seul vous, connaissez votre chien. Pensez-vous qu'il apprécierait un compagnon de vie au foyer ? Certains chiens sont tout à fait comblés et ont une excellente qualité de vie en étant le seul membre canin de la famille.



En conclusion, mieux vaut prévenir que de tenter de réparer une situation malheureuse. Si vous venez d'adopter un nouveau chien et vous avez des doutes sur l'entente mutuelle, ou si vous considérez adopter un autre chien et que vous avez des incertitudes ou des questions, consultez votre éducateur en comportement canin qui se fera un plaisir de vous aider et vous apporter des pistes de solution.


Lucie Malouin B.Sc, MCP

76 vues
Me joindre

Lucie Malouin, B.Sc, CTC, PCBC-A, MCP

 

Secteur couvert : Région de Québec (rive nord)

​​

Par courriel: completementcanin@hotmail.com

ou avec le formulaire ici 

Je répond en 24 heures.

Vérifiez vos courriels indésirables.

PPAB Badges_PPAB PCBC Shield.png
PPG Member Badge 2020_white with url blu
Logo PNG.png

2020 Complètement Canin © - Tous droits réservés

80803750_1570252436466928_45557429011658